COMMUNIQUE DE PRESSE : MISE EN SERVICE DU DERNIER SEGMENT & UPGRADE

Carte New

Le dernier segment reliant l’Europe, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique du Sud est mis en service

Reliant l’Europe, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique du Sud, le dernier segment du système de câble sous-marin Africa Coast to Europe ACE, est mis en service ce jour. Située à Duynefontein, près de la ville du Cap, sa station d’atterrissement est raccordée, via l’interlink, au data center CT1 de Terraco.

Avec une extension de plus de 4 000 kms, ACE améliore la connectivité et renforce la redondance de l’ensemble de son système. Il couvre désormais une distance totale de 17 000 kms de long et connecte 20 pays : la connexion pop-to-pop Paris – Lisbonne – Le Cap donne ainsi accès aux grandes villes d’Europe et d’Afrique, et permet une meilleure connectivité au réseau internet mondial.

Une augmentation de la capacité nominale à 20TBps

En outre, l’augmentation de la capacité nominale de l’ensemble du système à 20 Tbps est achevée.

ACE est désormais équipé pour offrir un accès de 100 Gbps. Ceci maximise les possibilités d’interconnexion à l’internet et les échanges de trafic, au profit des clients axés sur les données, du développement en Afrique des services en ligne et de l’écosystème de l’internet.

« Le système ACE – Africa Coast to Europe améliore ainsi sa résilience et maximise sa performance. Dans un contexte de crise sanitaire mondiale qui a rendu critique la fiabilité des réseaux très haut-débit, il permet une connectivité de haute performance. Au vu de la numérisation accélérée des économies africaines, notre consortium apporte une contribution stratégique au développement des infrastructures internet en Afrique et consolide la connexion de plus de 450 millions de personnes. Nous concrétisons ainsi notre engagement pour la démocratisation de l’internet en Afrique. » commente Philippe RECCO, Président du Consortium ACE constitué de 20 opérateurs.